top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurVérigest

Arrêt de travail et vacances

Lorsque vous êtes en arrêt de travail suite à un accident ou une maladie, qu’avez-vous le droit de faire ?

Il n’existe pas vraiment de restriction. « Être à l’assurance » n’équivaut pas à « être assigné à résidence ». Vous êtes libre de vous déplacer, de rencontrer des personnes ou de pratiquer des activités à l’extérieur. Bien évidemment, il ne faut pas que ces activités nuisent à votre rétablissement ou aggravent la situation. Comme assuré vous êtes soumis à l’obligation de diminuer le dommage. On attend de vous que vous fassiez tout ce qui est raisonnablement exigible pour améliorer votre capacité de travail.


Mais qu’en est-il si des vacances à l’étranger étaient prévues ?

Si une intervention médicale est nécessaire, les vacances devront malheureusement (et logiquement ?) être annulées.

Si tel n’est pas le cas, il faut demander à votre médecin-traitant une autorisation pour partir en vacances. Il appréciera la situation (nature de la blessure – type de voyage – durée – soins nécessaires …) Cette attestation médicale devra être remise, dans la mesure du possible, suffisamment tôt à son assureur. Ce dernier décidera s’il vous accorde le droit de partir en vacances ou non. Il n’est donc pas interdit de partir en vacances à l’étranger lorsque l’on est à l’assurance, il faut simplement demander une autorisation.

Il convient d’aviser également son employeur. L’incapacité de travailler et l’incapacité de prendre des vacances sont deux choses bien différentes. L’incapacité de prendre des vacances implique que l’atteinte physique empêche de se reposer pendant les vacances. Une blessure légère qui n’oblige pas à rester chez soi et n’empêche pas d’effectuer des activités pendant les vacances ne nuit pas à la qualité du repos (Exemples : refroidissement, grippe, doigt cassé, entorse à la cheville…). Selon la jurisprudence, il y a incapacité de prendre des vacances si une maladie entraîne l’alitement, des traitements ou des consultations répétées du médecin.

En cette période estivale, nous vous souhaitons de bonnes vacances (en espérant que le présent article ne vous concerne pas !).




849 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page